La rue Caulaincourt

La Vachalcade

 

 

"Une copie parodique de la procession du Boeuf gras fut organisée à Montmartre en 1876, et reprise avec succès l’année suivante : La Vachalcade.

Pour les artistes et les littérateurs de la Butte, il s’agissait de répondre au « symbole frappant de la classe bourgeoise et adipeuse ».

Comme l’expliquait le programme de la Vachalcade : « En face du Boeuf gras, père du Veau d’OR, les peintres et les poètes du mont des Martyrs

voulurent faire défiler aux yeux des Parisiens le tableau souvent poignant de leurs luttes, de leurs misères, de leurs idéaux de leurs courses à la chimère,

de leurs rêves toujours déçus, de leurs espérances toujours illusoires ". 

 

Le défilé se formait au bas de la rue Caulaincourt, et traversait les principales artères du quartier. La vache «enragée » était bien entendu l’héroïne du jour. 

Les dix-huit chars du cortège répondaient à ceux du Boeuf gras : on y voyait « La liberté sur la Barricade », « Les lutteurs de la Pensée », « L’alimentation de la Vache enragée », « Le Temple du veau d’Or »….

La fête s’acheva en 1877 sur Le Couronnement de la muse de Montmartre, « apothéose musicale » de Gustave Charpentier.

La célèbre Cléo de Mérode y tenait le rôle de la beauté." 

 

Et maintenant ?  

Iscomrima s'est renseigné, et sachez que les vachalcades sont célébrées. L'association Montmartre à la une fait revivre les Vachalcades et organise un carnaval à Montmartre